Publications > Cahiers MiddleNext

Code de gouvernement d’entreprise Middlenext - septembre 2016


Ce Code, édité il y a près de sept ans, a été adopté bien au-delà de sa cible d’origine par des entreprises de toutes tailles, cotées ou non. C’est pourquoi, il devient le Code de gouvernement d’entreprise Middlenext.
Le Code a été révisé dans un souci de pédagogie et d’efficacité et dans une logique de co-construction. Il a impliqué plus de deux cents personnes à l’occasion d’une trentaine de réunions auxquelles ont participé les dirigeants d’entreprises, qui ont choisi de se référer à ce texte, les experts et les représentants des parties prenantes : investisseurs, analystes, financiers, agences de notation, administrateurs, commissaires aux comptes, avocats et consultants.
Face aux injonctions paradoxales : d’une part, les principes développés par l’OCDE qui font appel à des notions de souplesse, de flexibilité et, d’autre part, l’inflation de la pression légale et réglementaire, française et européenne, en réaction à divers scandales, ce Code réaffirme ses principes tout en laissant une grande souplesse afin de prendre en compte la singularité des entreprises.
Le rôle du gouvernement d’entreprise est de créer de la confiance dans la manière dont elle est dirigée orientée, organisée. La lisibilité de la gouvernance fonde la confiance des parties prenantes. Cette confiance s’enracine dans le comportement de chacun des acteurs et la clarification de leurs rôles et responsabilités notamment dans la démarche stratégique. Cette logique, comme celle de la Responsabilité Sociale et Sociétale des Entreprises, irrigue profondément le Code ; les nouvelles recommandations et les nouveaux points de vigilance en témoignent.

  • Le code réaffirme que la stratégie est la décision de gouvernance par excellence, celle qui oriente l’entreprise et assure sa pérennité. Les différents intervenants sont impliqués dans cette démarche mais n’interviennent ni au même degré, ni au même moment, il convient de préciser le rôle de chacun.
  • L’exigence d’exemplarité et de cohérence doit animer l’actionnaire, l’administrateur et le dirigeant dans l’exercice de leur responsabilité.
  • La préparation de la succession des dirigeants : le souci de la pérennité de l’entreprise impose de s’interroger régulièrement sur le sujet de la succession du dirigeant.
  • Le conseil d’administration veille à mettre en place toutes les procédures permettant l’identification et le traitement des conflits d’intérêts à tous les niveaux de l’organisation considérée.
    Pour le télécharger, cliquez ici

Sixième rapport sur les entreprises faisant référence au code MiddleNext


Dans le cadre de son Institut de recherche, MiddleNext a confié à l’Institut Français de Gouvernement des Entreprises (IFGE/EMLYON) l’analyse des entreprises qui se sont référées à son code de gouvernance pour l’exercice 2014. Pour la sixième année consécutive, le nombre d’entreprises se référant au code augmente pour atteindre 192 entreprises. Ce rapport permet d’appréhender les caractéristiques, les systèmes de gouvernance et les problématiques que le code peut permettre de résoudre. Les deux premières parties du rapport décrivent les entreprises ayant adopté le code MiddleNext et leurs systèmes de gouvernance. La troisième partie donne des détails sur la mise en œuvre concrète des recommandations du code MiddleNext.

En savoir plus

Le Panorama de la gouvernance des valeurs moyennes cotées


Ce panorama fait état de la façon dont le pouvoir est organisé et exercé au sein des valeurs moyennes françaises cotées sur le marché réglementé d’Euronext Paris, soit les entreprises ayant une capitalisation boursière inférieure à un milliard d’euros. Cette année nous avons rajouté les entreprises dont la capitalisation est comprise entre 1 et 5 milliards d’euros

Pour le télécharger, cliquez ici

En savoir plus

Cinquième rapport sur l’application du code de gouvernance MiddleNext - Mai 2015


Dans le cadre de son Institut de recherche, MiddleNext a confié à l’Institut Français de Gouvernement des Entreprises (IFGE/EMLYON) l’analyse des entreprises qui se sont référées à son code de gouvernance pour l’exercice 2013. Pour la cinquième année consécutive, le nombre d’entreprises se référant au code augmente : 189 en 2013 au lieu de 155 en 2012. En donnant une image de la population des entreprises qui ont adopté le code MiddleNext, le rapport permet de mieux appréhender leurs caractéristiques, leurs systèmes de gouvernance et les problématiques que le code peut permettre de résoudre.
Les deux premières parties du rapport décrivent les entreprises ayant adopté le code MiddleNext et leurs systèmes de gouvernance.
La troisième partie donne des détails sur la mise en œuvre concrète des recommandations du code MiddleNext.

Pour le télécharger, cliquez ici

Quatrième rapport sur l’application du code de gouvernance MiddleNext - Mai 2014


Dans le cadre de son Institut de recherche, MiddleNext a confié à l’Institut Français de Gouvernement des Entreprises (IFGE/EMLYON) l’analyse des entreprises qui se sont référées à son code de gouvernance pour l’exercice 2012. Pour la quatrième année consécutive, le nombre d’entreprises se référant au code augmente : 155 en 2012 vs 139 en 2011. En donnant une image de la population des entreprises qui ont adopté le code MiddleNext, le rapport permet de mieux appréhender leurs caractéristiques, leurs systèmes de gouvernance et les problématiques que le code peut permettre de résoudre.

Les deux premières parties du rapport décrivent les entreprises ayant adopté le code MiddleNext et leurs systèmes de gouvernance.
La troisième partie donne des détails sur la mise en œuvre concrète des recommandations du code MiddleNext.

Pour le télécharger, cliquez ici


0 | 5 | 10

Nos partenaires


Copyright © 2009 MiddleNext |  Mentions légales